Hier, ballade à Montpellier...

En un peu plus d'une heure, je suis passée chez Puig, mon fromager, rue Saint Guilhem ( ya rien à redire, il est excellent !!!). J'y ai fait provision de fromages évidemment...Pour la cuisine aussi...

Je me suis arrêtée chez Guy Degrenne, Geneviève Lethu (pour ceux et celles que ça intéresse, y a encore des soldes mais bon c'est la fin)...Je suis rentrée dans une papèterie, un magasin de fourniture pour les beaux arts (je cherchais un chevalet de table mais bon , les prix n'étaient pas affichés, et je n'avais pas envie de demander d'autant qu'une cliente était en train de demander à la vendeuse : "Vous avez des nouveautés ? Je suis venue voir ça .." (quelque chose d'équivalent, enfin) et l'autre qui lui répond : "Ah, non..." (D'un air de dire  : "N'importe quoi !"- Je me suis pensée qu'elle n'était pas très aimable ou du moins qu'elle avait envie de mettre en boîte la cliente, pourquoi, je l'ignore ?!). Donc pas de chevalet de table...

Je suis passée devant une épicerie italienne, non loin de Virgin, en vitrine, il y avait du prosecco, vous savez, un mousseux italien dont parle souvent Jamie Oliver...J'en ai eu envie, et non, finalement 13 euros la bouteille...

J'ai osé entrer chez PINTO, rue de l'argenterie, la fameuse épicerie dont il est question ici...

Pour tout ceux qui cherchent sans trouver, j'y ai vu (et la liste ne sera pas exhaustive, ne m'en veuillez pas):

- du sucre en grains pour les royaumes et les chouquettes

- du piment d'Espelette en poudre

- de la gomme arabique

- de la farine de riz (gluant? faudra leur demander )

- des pistaches non salées

- du sucre d'érable et du beurre d'érable

- des fruits confits, des violettes cristallisées

- du vinaigre de tomate

- du sirop de maïs

- toutes les épices possibles (poivre de Sechouan, cardamome blanche et verte, épices à desserts, les classiques...)

- du vinaigre de tomates... et j'en passe, et j'en passe...

N'hésitez pas à aller y faire un tour, s'il vous manque quelque chose pour la cuisine, je pense que vous y trouverez votre bonheur...

Un petit tour par Etats d'âme, une boutique dans une rue perpendiculaire à la grand rue, en bas, sur la droite...On y trouve de jolies bondieuseries (entre autres des médailles religieuses montées en médaillon en epndentif et en porte clés, réalisées par une brésilienne, je crois et sertie de cristal Swarowski - pour l'orthographe, on repassera !), du linge de maison Designers guild, des toiles cirées Cath kidston (pour vous donner un aperçu, pour ceux qui ne connaissent pas, allez voir , de l'artisanat du monde de bon goût, pas celui des cabanes des marchés de noël, des miroirs vénitiens, des lustres avec pampilles colorées, (Murano ? J'ai pas demandé), du tissu chinois, des assiettes chinoise émaillées, de jolis sacs velours, un petit rayon épicerie, etc, etc...

J'ai terminé chez Sauramps au rayon des livres de cuisine, (c'est assez exigu), incommodée par des odeurs suspectes que je supposais venir d'un monsieur, à tel point que je choisissai un livre et l'allai feuilleter quelques rayons plus loin, jusqu'à ce que je réalise que l'odeur suspecte provenait de mes sacs de fromage (ah ah ah) et que rouge de honte (dans le genre, que vont penser les gens qui s'approchent de moi???!!), je m'éloigne un peu...

Je me suis offert ce livre, oh j'ai été raisonnable, 10 euros, ça va, non ?

edelman