Quand j'étais petite, une fois, j'ai fait exploser un bocal, dans lequel devait fermenter une drôle de mixture (je faisais déjà la cuisine à l'époque - mais pour de faux,-  à grand renfort de verveine que je trouvais dans le jardin, l'odeur de la verveine, depuis, outre les tisanes parentales, réveille en moi les souvenirs de ces premières dinettes...Mais pas folle, je pense que je ne mangeais pas de ces nourritures là).

Un de mes premiers gâteaux : une tarte aux mûres.

J'avais garni le fond d'un moule à tarte de pâte composée de farine et d'eau (oui, sans rien d'autre, tout sec comme je vous le dis ...)

et dessus j'avais disposé des mûres ou de la confiture de mûres confectionnée par ma mère...

Mes parents m'ont bien évidemment félicitée mais franchement même si je me souviens encore du goût que cela avait, ça ne cassait pas des briques...

Ma vocation est peut être née de là, qui sait ???

En tout cas depuis, j'ai rajouté du beurre dans mes pâtes à tarte (pour le plus grand bonheur de tous, car Si je devais leur servir ce genre de tarte aujourd'hui, je ne crois pas que je serais complimentée...

Je crois que j'aime toujours autant les expériences même si j'ai un peu grandi depuis...

Le kéfir doit bien avoir un rapport avec tout ça...

Je me suis procurée des graines de kéfir d'eau grâce à Florence I.,

Dans mon bocal,

je mets mes graines

Les voilà k_fir_1,

1 litre d'eau

1 demi citron en quartiers

1 figue séchée

Quelques raisins secs

du sucre (entre 2 à 5 cuillères à soupe)

Je recouvre d'une gaze maintenue par une élastique pour protéger des bestioles...Cette réaction est aérobie (a besoin d'air)

Quand la figue a remonté à la surface (au bout de 24 heures environ, je presse le citron, je filtre le tout, remets mes grains dans un bocal, avec de l'eau et un peu de sucre, et au frigo.

Je mets ma boisson dans une bouteille type bouteille de limonade, je ferme, laisse à température ambiante 24 Heures puis je la place dans le frigo...

Et je bois quand j'en ai envie...

Plus on attend, plus c'est pétillant (cela dépend de la quantité de sucre que l'on a mise, aussi).